IBPT

Dernière mise à jour : 13/04/2022

 

L’IBPT (Institut belge des services postaux et des télécommunications) est chargé d’encadrer le radioamateurisme en Belgique. 

Reprise des examens radioamateur dans les locaux de l'IBPT :


La reprise est prévue le lundi 25 avril avec une session à 9h30, 11h00 et 14h00.
Inscriptions via email :  examens@bipt.be.
Veuillez indiquer dans votre mail:
- Nom et prénoms tels que repris sur la carte d'identité
- Adresse complète
- éventuellement un numéro de téléphone pour vous contacter (optionnel)
- La classe d'examen: classe A (HAREC), B (novice) of C (licence debase)
- la session souhaitée de votre examen
En annexe veuillez joindre une copie recto-verso de votre carte d'identité (photo ou scan) .
Pour l'examen C (licence de base) vous devez aussi joindre une copie (photo ou scan) de l'attestation de l'épreuve pratique.

 

L'IBPT nous informe que dans la période du 30 mai au 18 juin 2022, un exercice militaire aura lieu à Elzenborn au cours duquel deux fréquences dans la bande des 6 mètres seront utilisées : 50.200 MHz et 51.075 MHz.
Le service de radio amateur a un statut secondaire dans cette bande, les services militaires un statut primaire.
Les radioamateurs sont priés de prêter une attention particulière pendant cette période et d'éviter si possible d'utiliser ces fréquences et de prêter une oreille attentive si la fréquence est utilisée s'ils veulent utiliser les fréquences concernées.

 

L'IBPT a publié le nouveau règlement pour les examens pour les certificats de classes A (HAREC, ON1 et ON4-9), B (Novice, ON2) et C (Décision du 19 janvier 2021 concernant la fixation des règles et conditions applicables aux épreuves et examens pour les radioamateurs).

Ce nouveau règlement est effectif depuis le 21 avril 2021 et est téléchargeable ici.

Pour l'examen A (HAREC) la matière ne change pas, juste la manière d'évaluer l'examen car jusqu'à présent il fallait 66% de bonnes réponses. Avec le nouveau règlement il faudra au minimum 50% dans chacune des volets suivants: "technique", "législation" et "procédures".

À partir du 21 avril 2021 il y aura de nouveau moyen de passer un certificat "novice" (ON2).

Pour l'examen C (licence de base ON3) il y 1 changement, car il faut à présent étudier toute la réglementation.

La manière de passer l'examen n'a pas changée: Les questions sont du type "choix multiples" sur des PC mis à disposition par l'IBPT. Une bonne réponse vaut 1 point, une mauvaise réponse ou une absence de réponse vaut 0 points, donc pas de pénalités.

L'examen A comporte 48 questions avec chaque fois 4 choix: 30 questions "techniques", 10 questions "législation" et 8 questions "procédures".

il faut au moins 50% de bonnes réponses par volet (donc 15+ / 5+ / 4+). L'examen dure maximum 1h30.

L'examen B comporte 38 questions avec chaque fois 4 choix: 20 questions "techniques", 10 questions "législation" et 8 questions "procédures".

il faut au moins 50% de bonnes réponses par volet (donc 10+ / 5+ / 4+). L'examen dure maximum 1h.

L'examen C comporte 30 questions avec chaque fois 4 choix: 12 questions "techniques", 10 questions "législation" et 8 questions "procédures".

il faut au moins 80% de bonnes réponses toutes questions confondues. L'examen dure maximum 1h.

Le certificat d’opérateur

 

Le certificat d’opérateur est similaire à un permis de conduire : il vous permet d’émettre en tant que radioamateur. Délivré par l’Institut, il est valable 5 ans et comporte un indicatif d’appel. Attention, ce certificat seul ne vous permet pas de détenir une station, vous devez disposer, en plus, d’une autorisation de station.

Une des nouveautés est l'introduction d'un certificat d'opérateur séparé de la licence de la station. Le certificat opérateur est lié à l'indicatif et est valable 5 ans, pour un montant de 25.31€ (index 2019).

Ce certificat tout seul permet de garder son indicatif (pour environ € 5,00 par an) et d'opérer une station club ou celle d'un autre radioamateur.

L’autorisation de station

 

En plus de votre certificat d’opérateur, si vous disposez de votre propre matériel, vous devez également disposer d’une autorisation de station.

Si le certificat d’opérateur est comparable à un permis de conduire, l’autorisation de station est l’immatriculation de votre matériel. Pour détenir sa propre station (fixe, mobile ou portable) il faudra EN PLUS s’acquitter de la redevance annuelle de contrôle, mais pour les OM n'ayant plus de station propre, le certificat d'opérateur suffit. 

Concrètement, vous avez les choix suivants:

Vous souhaitez votre certificat d'opérateur et une licence station:

Ceci est le cas si vous possédez votre propre station (fixe, mobile, portable). Le certificat opérateur sera valable 5 ans (de janvier 2019 à décembre 2023). La licence station sera valable pour une année ; vous recevrez donc une facture pour les deux montants, et vous recevrez le certificat et les licences après paiement.

Vous souhaitez uniquement votre certificat opérateur:

Si vous ne possédez pas de stations et souhaitez juste garder votre indicatif, vous recevrez alors uniquement la facture pour votre certificat, et après paiement le certificat d'opérateur valable 5 ans (de janvier 2019 à décembre 2023). Ceci est valable pour toutes les licences HAREC, ON2, ON3.

Pour les familles de radioamateurs partageant la même station, il suffit dorénavant d'une seule licence station (mais vous devrez opter pour la classe la plus haute pour la station). Votre certificat d'opérateur vous permet donc d'opérer cette station familiale, une station club ou la station d'un autre OM.

Si vous désirer arrêter complètement votre hobby:

renvoyez les documents et un mail à l'IBPT.

Il n'est pas possible d'avoir une licence station sans certificat d'opérateur (excepté les stations automatiques et les stations club qui ne sont pas visées par ce courrier).

La licence station est valable pour la station fixe ainsi que pour les stations mobiles et portables. On peut aussi demander une licence station pour une station additionnelle (seconde résidence).

Les titulaires d'une licence HAREC peuvent ainsi demander une licence station pour une station (sur le territoire belge) commandée à distance.

Chaque licence coûte 50,62€ (index 2019)

Important:

Pour les OM disposant d'un vanity call en plus de leur indicatif, celui-ci est rattaché à la licence station. Vous recevrez votre certificat opérateur avec votre indicatif primaire et votre licence station avec une licence par indicatif additionnel. Chaque Vanity Call coûte donc 50,62€ (index 2019) par an.

Les stations "APRS personnelles seront reprises dans la station personnelle.

 

Décision du Conseil de l’IBPT du 24 mai 2019 concernant les fréquences, les puissances et les modes de transmission pouvant être utilisé par les radioamateurs

Voir: https://www.ibpt.be/consommateurs/publication/decision-du-24-mai-2019-concernant-les-frequences-les-puissances-et-les-modes-de-tranmissions-pouvant-etre-utilises-par-les-radioamateurs 

Voir: https://www.uba.be/fr/actualites/flash/d-cision-du-conseil-de-l-ibpt-du-24-mai-2019-concernant-les-fr-quences-les-puissanc

 

Nouvel Arrêté Royal (lien)

 

 

Texte complet, voir à partir de la p18 (lien)

L’IBPT signale que la seule procédure valable pour s’inscrire à un examen radioamateur est de passer par leur portail.

En cas de problème ram@ibpt.be ou 02/226.88.70

Aussi, celles et ceux parmi vous ayant plus de 65 ans, les mineurs d’âge, les personnes dont l’autonomie est réduite (d’au moins 12 points) ou dont les moyens de subsistance sont diminués d’au moins un tiers, sont exemptés du paiement de frais de dossier à l’exception du paiement de la taxe annuelle.